Blog

Comment j’ai choisi ma formation de prof de yoga

Ah ce n’était pas tout de décider de devenir professeur de yoga, encore fallait-il trouver l’école qui allait pouvoir m’aider à concrétiser ce projet. Et cela n’a pas été une mince affaire…

Partir en Inde faire sa formation de professeur de yoga

Je voulais profiter d’être en Asie pour faire ma formation en Inde. Pourquoi en Inde ? Premièrement parce que c’est le pays de naissance du yoga, c’est un peu comme aller en Argentine pour apprendre le tango, en Italie pour apprendre à faire des pizza… La culture indienne et la religion hindou permettent, il parait, de vraiment comprendre et s’imprégner du yoga. Aussi, parce que je n’étais jamais allée en Inde de ma vie et que c’est une belle occasion de voyager là bas et découvrir ce pays. Enfin, parce que c’est une des destinations qui propose des “Yoga Teacher Trainings” ou formations de professeur de yoga intensives sur un mois à des prix très abordables.

Attention, il ne faut pas confondre un séjour de vacances yoga à la cool avec une formation de yoga ultra intense : S’engager dans une formation c’est accepter les règles strictes de l’école, souvent il faut se lever très tôt, se dévouer à la pratique du matin au soir, on n’a très peu de temps de repos ou de temps libre, on pratique le “karma yoga” à savoir participer aux taches ménagères comme nettoyer les toilettes… Bref ce ne sont pas des vacances.

Une jungle d’écoles

L’inde est un grand pays, il y a de très très nombreuses écoles, il faut savoir s’y retrouver entre les différents styles d’écoles et les écoles bidons. Parce que oui, ces dernières années le yoga est devenu un business florissant qui a vu naître des “écoles” spéciales touristes où “l’étudiant” n’est vu que comme un porte-feuille ambulant et où l’enseignement est peu qualitatif.

Et là, petite parenthèse sur l’effet de mode yoga : J’ai bien conscience que nous sommes en plein dans une “bulle yoga”, que je ne suis pas la seule à me lancer dans ce genre de projet. Les puristes s’en plaignent, je comprends vraiment leur point de vue, mais personnellement je suis plus du genre à me réjouir qu’un plus grand nombre découvre le yoga. En revanche, l’arrivée sur le marché de ces nouveaux professeurs de yoga formés à l’arrach par ces écoles “business” a entraîné une augmentation des blessures lors des cours, plutôt contre-productif. Et je trouve dommage que certains découvrent un yoga approximatif, mais je fais aussi confiance aux personnes désirant s’initier pour changer de classe s’ils ne sentent pas le cours authentique.

Quels critères pour choisir son école ?

Comme je n’ai pas envie d’atterrir dans la catégorie professeur en bois, je me suis lancée dans la quête de la meilleure école de yoga. Breaking news! La meilleure école n’existe pas, mais la meilleure école pour soi existe, voici les quelques critères à prendre en compte :

  • Quel style de yoga ? C’est sûr qu’il vaut mieux se former au style de yoga qu’on pratique et aime : Hatha, Ashtanga, Vinyasa, Kundalini, Bikram, Kripalu, Savananda, Iyengar Yin yoga ou Restorative, Anusara…… Personnellement je pratiquais le Hatha, le vinyasa et l’ashtanga. Donc, même si je me méfiais de formations “fourre-tout”, je cherchais une formation d’Hatha, plutôt facile puisque cela reste le yoga traditionnel indien, mais avec une ouverture sur le vinyasa ou l’ashtanga.

J’ai prévu de faire un article sur les différents style de yoga, une fois que j’aurais plus de connaissances, et surtout une fois que j’aurai pu tester tout ce qui est possible de tester, en attendant, je vous conseille cet article qui résume plutôt bien les choses: Comment choisir son style de yoga ?

  • Certifié ou pas Yoga Alliance ? Yoga Alliance est une association à but non lucratif basée aux USA créée au début des années 1990 et qui s’est imposée comme la référence en termes de certification des enseignements de yoga… puisque c’était la seule association à le faire. Cette question est délicate en réalité : D’un côté les écoles réputées et historiques indiennes ne sont pas toutes certifiées Yoga Alliance puisqu’elles estiment, à juste titre, qu’elles n’ont pas besoin qu’une organisation étrangère vienne leur expliquer ce qui faut ou pas dans une pratique ancestrale qui leur appartient. Ce serait un peu comme si on demandait à des British de définir le cahier des charges de la fabrication d’un camembert… Mais de l’autre côté, Yoga Alliance étant l’organisation la plus connue et reconnue, les studios ou salles de sport à l’étranger demandent souvent aux futurs enseignants d’être certifiés puisque c’est vu comme un gage d’un enseignement de qualité. En réalité c’est plus subtile, donc une fois que vous aurez décidé si vous voulez ou pas cette certification, il faudra s’assurer de la qualité de l’enseignement (point suivant).

Il est important de noter qu’en France cette certification n’est pas nécessaire.

  • Quelle est la réputation de l’école ? Qui l’a fondée ? En parcourant des dizaines de forums, je me suis rendue compte qu’il y avait beaucoup de faux témoignages et qu’il valait mieux se fier à certains faits et choisir une école parmi celles qui existent depuis longtemps et qui sont reconnues. J’ai aussi pris le temps de lire ne nombreux avis et j’ai même cherché à contacter des anciens élèves de formations qui m’intéressaient pour m’assurer qu’il ne s’agissait pas de faux avis, et pour avoir leur retour d’expérience. Cela prend du temps mais c’est nécessaire, car même si l’école est reconnue, le style d’enseignement peut ne pas vous convenir. Par exemple, on m’avait recommandé la formation au Yoga Institute de Santa Cruz à Bombai. C’est en lisant et discutant avec des anciens élèves que je me suis rendue compte que si l’école était reconnue, authentique et sérieuse, elle portait plus l’accent sur la philosophie que sur la pratique des asanas (postures). Je cherchais pourtant quelque chose de plus équilibré, et je souhaitais également un enseignement précis de l’alignement du corps que ne proposait pas l’institut.

Voilà 3 sites anglophones qui m’ont beaucoup aidé dans ma recherche :

www.yoga.info : Un guide des retraites de yoga dans le monde qui se dit indépendant. Difficile de vérifier leur indépendance mais les avis sur les écoles en Inde correspond à ce que j’ai lu partout ailleurs, le site a l’air sérieux et complet.

www.india.com : Journal indien anglophone, leur classement des meilleures écoles indiennes se concentre sur les écoles historiques et reconnues donc je le trouve fiable.

www.yogattc.info : Leur guide des meilleures écoles est probablement sponsorisé ou en partenariat avec des écoles puisque le site propose des remises, mais il reste bien fait et complet.

Et une fois qu’on a tout lu, à un moment, il faut se lancer.

L’école que j’ai choisie

Après ce gros travail de recherche de l’école qui me correspondait le plus, j’ai choisi Indea Yoga à Mysore.

Je cherchais une école sérieuse, certifiée Yoga Alliance, qui respectait les enseignements philosophiques traditionnels et qui mettait l’accent sur les alignements dans la pratique des asanas. Le fondateur de l’école, Bharath Shetty, est un étudiant de B.K.S. Iyengar et du centre international Sivananda, deux styles de yoga réputés pour la précision des asanas. Il a inventé ses propres séries IndeaYoga avec une base d’Hatha et Ashtanga, puisqu’on est dans une école de style Mysore.

Bref, sur le papier, cela correspond à tous mes critères… on verra bien dans une semaine !

 

carine

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.